De Nicolas Rey.

Un sale gosse bourré de talent ! Voilà ce que je me suis dit dès les premières pages d’ « un léger passage à vide ».passagevide

J’ai aimé cette autobiographie poignante par moment, qui n’épargne personne (surtout pas son auteur). Même dans le pathétique on s’attache à ce garçon.

Au départ, ce genre de livre, ce n’est pas ma tasse de thé. L’histoire d’ un addict aux drogues et alcools….Bof, bof…

Mais rapidement je me suis prise au jeu de la confession de cet écrivain qui conjugue dans ses écrits, lucidité, égoïsme, humour, amour, espoir, immaturité, intelligence avec une aisance stylistique appréciable.

Je vous le conseille sans hésiter.

Marjorie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>