De john Katzenbach. Un schizophrène raconte les assassinats horribles perpétrés dans l’hôpital psychiatrique où il était interné 20 ans plus tôt. La narration est originale, le style impeccable, le suspense maîtrisé, la psychologie des personnages fouillée. L’auteur comme à son habitude, ne déçoit pas et nous propose un véritable travail d’orfèvre… J’espère que vous aurez autant de plaisir […]

Read More →

de Vercors. Sous ce titre se cache en fait une série de nouvelles écrites (sauf une « Ce jour-là ») pendant la Seconde Guerre mondiale. Des « témoignages » de cette triste période de notre histoire, allant directement à l’essentiel, sans fioritures. « Le silence de la mer » raconte la « rencontre » d’un officier allemand éclairé, qui connait et aime les […]

Read More →

De Jane Austen. Un court roman épistolaire qui tient en haleine. Récemment veuve, Lady Susan est une manipulatrice, une intrigante, une séductrice qui use et abuse de sa beauté et de son intelligence au sein des différentes maisons où elle est invitée…. Elle fait tourner la tête de la gente masculine sans aucun scrupule. Les […]

Read More →

La semaine passée, mes lectures étaient placées sous le chiffre 7. Tout d’abord : « Sept jours à River Falls » de Alexis Aubenque. Bof !…Ça se laisse lire. Le shérif Logan est sympathique mais il va devoir mener l’enquête avec une profileuse du FBI qui n’est autre que…son ancienne compagne qu’il a quittée on ne sait pourquoi (même […]

Read More →

Parce que nous sommes profondément attachés à des valeurs telles que « la tolérance, le partage, le respect de chacun, la liberté d’expression, la liberté tout court » il nous semblait évident (quels naïfs nous sommes parfois!) à mon coauteur et moi-même, de nous inscrire sur Twitter afin de profiter d’une manne d’informations et d’avis différents qui […]

Read More →

« Seul le silence » Alors qu’en Europe la guerre est déclarée, les habitants d’une bourgade de Géorgie  vont être les témoins de crimes horribles. Des petites filles sont sauvagement assassinées. Joseph, gamin intelligent et récemment confronté à la disparition de son paternel au début des meurtres, va passer sa vie hanté par ces horreurs. Il essaiera […]

Read More →

De Jean Giono Afin d’échapper à la morosité ainsi qu’à la médiocrité ambiante en écoutant les médias vanter les mérites de « Jupiter » (de peur pour les journaleux d’être « remerciés », chasse aux sorcières oblige), je me suis plongé avec délectation dans « Que ma joie demeure », publié en 1935. Sur un plateau provençal, où les paysans s’échinent […]

Read More →

De Nicolas Rey. Un sale gosse bourré de talent ! Voilà ce que je me suis dit dès les premières pages d’ « un léger passage à vide ». J’ai aimé cette autobiographie poignante par moment, qui n’épargne personne (surtout pas son auteur). Même dans le pathétique on s’attache à ce garçon. Au départ, ce genre de livre, ce […]

Read More →